Article

talents-competences-article

« Un enfant réussit mieux lorsqu’il se sent mieux ! » Jane Nelsen

A l’école Eden, nous utilisons une démarche éducative qui propose de développer les compétences de vie des enfants (autonomie, responsabilité, résolution de problème, … ): la Discipline Positive.

La Discipline Positive a pour vocation d’enseigner les compétences psychosociales. Elle est une démarche proposée aux parents, enseignants et éducateurs qui n’est ni permissive ni punitive et qui permet de développer chez l’enfant l’autodiscipline, le sens des responsabilités, les compétences sociales, le respect dans un cadre à la fois ferme et bienveillant.

Au plan théorique, la discipline positive se réfère aux travaux de deux psychiatres autrichiens, Alfred Adler (1870-1937) et surtout Rudolf Dreikurs (1897-1972) qui mettent en avant les besoins essentiels de l’être humain que sont les sentiments d’appartenance et d’importance : si ces deux besoins sont satisfaits, l’individu peut s’investir pleinement dans ce qu’Adler appelle « l’intérêt social » et aller vers le meilleur de lui-même. Il s’agit pour l’élève d’être  capable de gérer ses émotions, d’être poli, responsable, autonome, respectueux, honnête, à l’écoute, courageux, etc.

Une fois repérées les conditions favorisant l’apprentissage des compétences psychosociales dans le cadre habituel d’un enseignement, la Discipline Positive vise à les systématiser, en agissant sur la répétition, la constance, l’organisation méthodique de la classe. Les enseignants ont une approche qui permet de convaincre l’enfant de sa capacité à progresser pour l’amener à faire évoluer son comportement.

A l’école Eden, depuis maintenant deux ans, nous utilisons cette approche pour accompagner nos élèves. Nous enseignons ces compétences de vie avec bienveillance et fermeté. Nous nous  appuyons  sur l’encouragement comme levier de motivation. L’encouragement, ce n’est pas être gentil tout le temps : c’est insuffler de la force et du courage, c’est développer le sentiment de capacité chez l’enfant (la croyance : je suis capable).

Voici quelques outils que nous privilégions:

  • Les temps d’échange en classe:

C’est un moment privilégié au sein de la classe où les élèves partagent des appréciations pour mettre en valeur l’action positive ou un petit geste d’un autre élève.

Ensuite, un élève a peut-être une difficulté qu’il a inscrite à l’ordre du jour. Alors la classe va lui proposer un grand nombre de solutions parmi lesquelles il pourra choisir celle qui lui conviendra le mieux.

Enfin, des ateliers sont proposés afin de mieux comprendre ses émotions ou alors des projets sont discutés et organisés avec le groupe.

  • Le temps de pause:

Lorsqu’un conflit éclate ou lorsqu’une émotion nous emporte, il vaut mieux reporter une décision qui risquerait d’être excessive. Aussi les enfants apprennent à utiliser le temps de pause lorsqu’ils sentent qu’ils sont incapables de réfléchir calmement.

  • La réparation:

«L’important, ce ne sont pas les erreurs mais ce que nous en faisons »

L’élève, en cas de difficultés avec un autre enfant, est encouragé à reconnaître son erreur puis à réparer. Cette réparation doit être validée par les deux enfants. Un accord doit être trouvé grâce au dialogue. L’enseignant accompagne cette réflexion.

  • Les responsabilités:

Au sein de l’école et de la classe, chacun a une responsabilité. Nous participons tous au projet de l’école et nous avons besoin de coopérer pour passer une belle année ensemble.

  • Le projet personnel

Il s’agit d’offrir à chaque élève, un temps de dialogue individuel. Ce temps dédié qui n’appartient qu’à un élève et son enseignant référent est un formidable moment d’éducation.

Nous encourageons nos élèves à s’évaluer sur certains critères tels que l’autonomie, la conscience de soi, la coopération… A partir de cette évaluation, l’enfant choisit un axe de progrès et se fixe un objectif à court terme pour progresser.

La Discipline Positive s’appuie sur la conviction qu’il est essentiel de tenir compte des besoins d’un élève. Elle s’appuie sur la systématisation et la répétition, tout en demeurant dans un jeu d’équilibre entre répression et permissivité, bienveillance et fermeté, et cela sans utiliser la sanction.

CONFERENCE NADINE GAUDIN

Nadine Gaudin est une professionnelle de la formation. Depuis 20 ans, elle œuvre comme enseignante dans le monde de l’éducation et sa passion de la transmission l’a naturellement portée, ces dernières années, vers la formation d’adultes. Certifiée en discipline positive, elle est co-présidente du conseil d’administration (board of directors) de la  Positive Discipline Association.  Elle oeuvre au sein de cette structure au développement international de la Discipline Positive. Elle intervient dans le monde entier pour partager cette démarche de Discipline Positive.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à participer à la conférence de Nadine Gaudin au sein de l’école Eden, le 28 novembre 2016 à 19h30.
Portes ouvertes et visite de l’Ecole dès 19h. Les places étant limitées nous vous remercions de vous inscrire à: activites@ecole-eden.ch

tec