Article

IMG_2331

La pédagogie de projet dans nos classes

Qu’avez-vous vraiment retenu de ce que vous avez appris à l’école ? Où sont passés les événements, les dates, les informations, les formules que vous avez dû mémoriser avant vos contrôles ? Et qu’en est-il des heures que vous avez passées devant vos devoirs ? La réponse est sûrement « pas grand chose » ou « rien ».

Nous avons tous assisté à des exposés terriblement longs et dénués d’intérêt. Nous avons tous ressenti un profond désintérêt pour ce qui n’avait aucune relation avec notre quotidien. C’est à l’évidence cette déconnexion entre la vie réelle et le contenu de ces cours qui a rendu difficile, voire impossible, leur mémorisation au-delà du jour du test.

Pour autant, tout n’est pas négatif. Il nous reste des souvenirs d’expériences, des moments qui ont contribué à façonner notre existence et des compétences qui font notre singularité aujourd’hui.

Les professeurs ont maintenant pour défi de rendre leur enseignement significatif, pour contribuer au développement des apprentissages de leurs élèves. Ils doivent trouver un équilibre entre enseigner un programme académique et favoriser des expériences pertinentes. Elles seront le signe d’une compréhension fine des besoins des enfants. Les professeurs ont aussi la responsabilité de guider et former les citoyens de demain. Au 21e siècle, leurs étudiants ont davantage besoin d’apports de connaissances que de cours magistraux pour réussir. ils doivent entretenir leur santé physique, émotionnelle et sociale. Ils doivent aussi pouvoir relever des défis intellectuels avec le soutien des adultes qui les accompagnent.

Il doivent enfin, être motivés dans leurs parcours scolaires. Cela fait beaucoup !

Il est alors possible de recourir à la pédagogie de projet, une manière de s’investir en profondeur dans une situation de vie réelle. Enseigner et apprendre interagissent pour renforcer la motivation et l’implication des élèves dans leurs apprentissages. Elle permet de produire un travail de grande qualité, à la fois

individuel et collaboratif. C’est une approche qui développe la pensée critique, la coopération et la créativité. Les enfants peuvent travailler à leur rythme et en fonction de leur propre intérêt.

Les projets, tout comme les bonnes histoires, ont un début, un milieu et une fin. Il faut d’abord déterminer ce que les enfants veulent apprendre en priorité. Ils choisissent donc un thème à l’intérieur du curriculum. Puis le groupe rassemble et mutualise ses idées, en partant de ses connaissances initiales. Ce schéma euristique part du centre, qui est le thème général du projet (voir schéma ci-dessous) pour se ramifier sous la forme de questions induites par le sujet.

Project

Les enfants s’appuient sur des ressources fiables pour conduire leurs recherches telles que livres, objets, magazines, vidéos, sites en ligne… Enseignants et élèves imaginent des formes de présentations : construction en 3D, dessins, frises, écriture de textes…

Progressivement ils trouvent les réponses à leur questionnement et mettent en pratique un certain nombre de compétences que l’enseignant souhaite prioriser. L’aspect le plus perceptible du travail en projet est le climat qui règne dans la classe. Des enfants qui apprennent pour atteindre leur objectif. Le plaisir de voir qu’ils mettent du sens à leur tâche.

La dernière phase du travail en projet est le partage des connaissances. Les élèves ont passé du temps à réaliser les précédentes étapes pour arriver à cet aboutissement. Le ou les enseignant(s) a/ont accompagné les groupes dans le processus et, pour ce faire, encourage(nt) à revoir et corriger éventuellement le projet. Il(s) les incite(nt) à s’approprier un savoir à leur façon, afin qu’ils utilisent leurs nouvelles compétences dans la vie de tous les jours.

En retour, on voient des enfants fiers de montrer le travail réalisé à leurs parents, leur(s) professeur(s) et à leurs pairs. Des enfants valorisés, plus confiants et qui ont saisi l’intérêt de travailler en groupe. Pour finir, on peut constater, du point de vue de l’enseignant, que si toutes les conditions sont réunies, le rendu final des projets est à la fois clair et esthétique, pour le plaisir de tous.