Article

thymio

Un petit robot et la pensée change

L’apprentissage du langage informatique au primaire, est de plus en plus utilisé dans le monde, Cet apprentissage peut être un auxiliaire dans toutes les matières, pas seulement en informatique comme on pourrait l’imaginer.

De nos jours, le codage n’est pas seulement un plus à l’école, mais un apprentissage essentiel dans la vie quotidienne.

Un programmeur a une manière de penser qu’il utilise dans beaucoup des tâches de tous les jours. Dans une danse, on répète plusieurs fois la même action. La Macarena, par exemple, une danse bien connue, est une suite logique de mouvements répétés. Un programmeur la décomposerait naturellement en plusieurs étapes, ceci lui permettant de le comprendre plus facilement. Lui verrait que c’est un code simple utilisant des boucles et des fonctions.

Une fonction est une collection de commandes groupées avec un nom donné. Une boucle est un programme permettant de répéter une instruction précise plusieurs fois sans avoir à les réécrire.

Le codage est une activité que les élèves apprennent avec beaucoup d’intérêt puisqu’ils peuvent voir presque immédiatement les fruits de leur travail à l’écran.

Que ce soit la programmation, le codage ou la robotique, il y a une multitude d’outils possibles.

Thymio est un petit robot programmable développé par l’EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne), que nous utilisons au sein de notre école avec tous les élèves, du plus jeune âge au plus grand.

Plusieurs niveaux de programmation sont possibles, du VPL (Visual Programming Language, la programmation graphique) au langage texte. Dès lors, la programmation est à la portée des élèves du primaire. Facile à prendre en main et à manipuler, Thymio est un formidable outil pédagogique pour les enseignants. Il possède de nombreux capteurs infrarouges, leds, boutons et autres fonctions. Dans notre école, il s’agit surtout d’initiation à la pensée algorithmique (langages mathématiques et numériques).

Les compétences développées par les élèves relèvent de savoirs: décomposer un problème en tâches simples, reconnaître des tâches déjà effectuées, travailler sur un projet commun, favoriser l’imagination et la créativité. Le codage permet également à l’élève de procéder à une succession d’essais-erreurs et ainsi d’apprendre que l’erreur est une opportunité d’apprentissage. Ce robot permet ainsi un vaste éventail d’enseignements.

Les compétences que l’on peut acquérir grâce à l’utilisation de Thymio servent énormément les apprentissages non seulement en informatique, mais également dans les autres matières telles que les mathématiques ou les langues…

La rigueur est de mise. Une seule erreur et le code ne fonctionne pas. Il faut alors procéder à une correction d’écriture.

La robotique revient à éduquer l’élève en tant que citoyen numérique, capable de comprendre le fonctionnement d’un robot et de ses programmes informatiques en intégrant le fait que cela n’est pas de la magie mais qu’un robot agit dans un environnement donné en fonction des instructions que l’élève lui a données. En utilisant les outils adaptés il pourra ainsi décomposer sa tâche en plusieurs petites étapes. Ceci afin de ne pas se surcharger et comprendre que l’on travaille mieux avec des petits objectifs réalisables.

L’élève acquerra ainsi une autre façon de penser et des compétences intra personnelles utiles dans la vie quotidienne .