Article

S’exprimer à travers la Musique

Même s’il est aujourd’hui scientifiquement prouvé que le cerveau humain, lors d’une écoute musicale, active les zones cérébrales qui traitent le langage, faut-il de ce fait en conclure que la musique est un langage à part entière ?

Il existe, il est vrai, de grandes similitudes entre musique et langage, car tout comme le langage verbal, la musique est codifiée. Un compositeur par exemple, dispose de moyens techniques et esthétiques afin de produire des impressions précises, telles que la tristesse, la gaieté, la peur. Il existe des conventions, des règles de composition permettant d’organiser, d’articuler les sons entre eux. Ces règles sont en quelque sorte comparables à une syntaxe organisant les mots, afin de construire des phrases chargées de sens.

Mais est-il possible d’affirmer que la musique a un sens ? Certes elle stimule notre ouïe et provoque des impressions traitées à leur tour par le cerveau comme des informations. Une recherche scientifique menée par des chercheurs de l’Université de Liverpool met justement en valeur le fait que musique et langage empruntent tous deux le même chemin cérébral, ce qui suggèrerait que notre cerveau interprète la musique comme une langue. Pourtant, cet argument scientifique ne peut suffire à assimiler la musique à un langage. Car celle-ci ne peut prétendre, à la différence du langage verbal, transmettre une signification objective.

La musique ne possède pas un sens mais plutôt une tonalité affective, elle relève de l’expression plus que de la signification, elle correspond au moment subjectif de la communication tandis que le langage en serait le moment objectif.

La musique pourrait ainsi être qualifiée de « Vecteur d’émotions et d’impressions ». Il est d’ailleurs fascinant de constater, en état de pleine conscience, comment la musique est capable d’altérer nos états d’âme (ou « affects ») et de nous faire passer par une multitude d’émotions parfois opposées en seulement quelques notes, rythmes ou harmonies.

La prise de conscience de l’action de la musique et de son lien direct avec les émotions permettent donc également de préparer les enfants au cheminement inverse : non plus seulement écouter la musique pour en identifier les émotions et en ressentir l’effet sur les nôtres, mais également de faire sortir les émotions individuelles les plus profondes par le biais de la musique et de l’apprentissage instrumental.

L’expression musicale n’est pas uniquement le résultat d’un processus vibratoire physique et de l’acquisition d’une technique instrumentale visant à produire des sons propres et harmonieux. S’exprimer par la musique c’est avant tout mettre en lien des émotions que l’on peut clairement identifier avec notre propre vécu, notre propre histoire, qu’elle soit vécue ou imaginaire. La méthode musicale Sassmanshaus utilise ce principe en s’inspirant d’une technique bien connue des acteurs de théâtre et de cinema qui porte le nom de méthode Stanislavski.

La musique est LE « Vecteur d’émotions et d’impressions » par excellence et engendre un réel sentiment d’apaisement et de plénitude à ceux qui en exploitent toute la puissance. L’Ecole Eden, pionnière dans le domaine de l’enseignement musical dès le plus jeune âge, en a bien saisi l’utilité et l’importance.

Pouvoir exprimer ses émotions dans le cadre sécurisé qu’offre la Musique c’est aussi ouvrir la porte à se faire réellement entendre par les autres et ainsi créer des liens là où le langage objectif atteint ses limites. C’est pourquoi, l’Ecole Eden favorise l’apprentissage de techniques spécifiques innovantes fondées sur des réalités scientifiques afin de favoriser l’identification des émotions, l’expression musicale, l’apprentissage instrumental et l’expression artistique sous toutes ses formes.

Liens:

https://news.liverpool.ac.uk/2014/05/08/the-shared-pathways-of-music-and-language/