Article

L’arbre des compétences

Chaque nouvelle année scolaire est un nouveau départ nous imposant de questionner sans cesse notre pratique pédagogique et éducative.

Si notre action s’enrichit de nouveaux projets planifiés sur l’année académique, notre ambition pour chaque enfant reste inchangée et s’articule sur plusieurs axes : leur assurer un standard académique élevé, leur permettre de penser par et pour eux-mêmes, les inscrire dans un monde en constante évolution en les accompagnant simultanément dans un projet de développement personnel.

Suivre l’enfant dans sa globalité c’est penser que l’école doit accompagner chaque enfant sur ces différents axes, sans négliger l’un d’entre eux, tel est l’enjeu de l’école du XXIe siècle.

Notre école accompagne ainsi les enfants dans diverses situations de travail, investissant les différentes composantes du projet académique et du développement personnel.

Dans le cadre de ce dernier, nous leur avons présentés un nouveau parbre-competencerojet qui nous accompagnera durant toute l’année : Un arbre, leur arbre.

Nous en avons construit un grand dans l’école et chacun en possède un petit également. Il leur a été demandé de cibler un domaine dans lequel il leur importait d’acquérir ou d’approfondir une compétence : confiance en soi, partage, écoute, calme, organisation, autonomie… Chaque enfant a choisi un talent que nous avons symboliquement posé sur leur arbre personnel sous la forme d’une branche qui sera l’objectif à atteindre.

A l’extrémité de chaque branche nous valorisons et écrivons ensuite les actions faites sur des fruits qui matérialisent l’acquisition de la compétence. Ces fruits font ensuite l’objet d’un accrochage sur l’arbre de l’école permettant de mettre en perspective les progrès des élèves de toutes les classes mais aussi de donner des exemples d’actions à entreprendre pour acquérir de nouvelles compétences, par la suite.

De nouvelles branches verront le jour sur les arbres tout au long de l’année et seront autant de cheminements volontaires et encouragés vers un bel enrichissement personnel.

Faire vivre ce projet, c’est croire que c’est en bâtissant sur la réussite que les enfants se prolongeront dans leurs apprentissages avec confiance et plaisir. En jalonnant leur parcours de fruits, les enfants prennent de l’assurance, acceptent plus volontiers les difficultés et avec confiance se prolongent dans leurs apprentissages.

L’autonomie pose fatalement la question des compétences à acquérir. A partir de quel moment sont-elles suffisantes pour faire ses propres choix ? Quand s’arrête le rôle de l’école, des parents ?

Puissions-nous être des tuteurs transmettant un maximum d’outils pour que de solides branches grandissent et portent encore de nombreux fruits… sur de grands arbres.