Article

Si le respect est un sentiment noble souvent travaillé au sein de l’école, nous avons choisi cette année d’aller encore plus loin avec nos élèves.

Notre projet « A la découverte de l’autre » a pour ambition de les amener à accepter la pluralité de leurs pairs et à reconnaître l’altérité comme une richesse dans leur cadre de vie.

L’altérité est la reconnaissance et l’acceptation de l’autre dans sa différence.

Albert Jacquard l’exprime ainsi : « Il faut prendre conscience de l’apport d’autrui, d’autant plus riche que la différence avec soi-même est plus grande. »

Cette interaction avec l’autre implique indubitablement d’être responsable de ses actes. Car il ne faut jamais perdre de vue que lorsque l’on découvre autrui, la réciproque est souvent vraie également… Et l’autre aussi se construit en nous découvrant.

Pour servir ce projet et amener nos élèves à développer les compétences psychosociales nécessaires à son aboutissement, nous menons tout au long de l’année différentes actions.

Nous utilisons d’abord une démarche éducative qui propose de développer les compétences de vie des enfants (autonomie, responsabilité, résolution de problème…). Nous enseignons ces compétences de vie avec bienveillance et fermeté. Nous nous appuyons sur l’encouragement comme levier de motivation. L’encouragement, ce n’est pas être gentil tout le temps, c’est insuffler de la force et du courage, c’est développer le sentiment de capacité chez l’enfant (la croyance : je suis capable).

Notre objectif est de permettre aux enfants, quels que soient leurs âges, de développer avec confiance les compétences de vie dont ils ont besoin pour devenir des adultes épanouis.arbre-competences

Nous avons construit un arbre qui symbolise les compétences de vie. Dans cet arbre, chaque fruit représente l’action d’un enfant et illustre son accomplissement.

Bien sûr, parallèlement à ceci, chaque enfant est suivi par son enseignant principal pour élaborer son projet personnel. Ce projet vise à faire progresser l’enfant dans les compétences de vie telles que la créativité ou l’autonomie ou à mettre en valeur un talent.

Dans le même temps, chaque enfant à partir de 4 ans participe chaque semaine à des cercles philosophiques. La philosophie pour les enfants, conçue par Matthew Lipman (pédagogue et initiateur de la philosophie pour les enfants), est une approche qui favorise la réflexion des enfants, la confrontation avec d’autres points de vue et le dialogue. Elle permet aux enfants de réfléchir et de développer une pensée critique à travers le questionnement de groupe. Ce processus de réflexion vise à développer chez l’enfant une pensée critique, créative et autonome.

Les arts, par leur richesse et leur diversité, apportent également un éclairage décisif sur la nécessité de tolérance pour découvrir l’autre. Tout au long de l’année, nous sommes accompagnés par une professeur des Beaux Arts, Geneviève Holvoet, qui permet aux enfants de s’ouvrir à la différence à travers un parcours culturel spécifique. Par ailleurs, grâce à la danse et à la musique, dispensées hebdomadairement, les élèves ancrent leurs démarches dans le domaine sensoriel.

Des journées particulières et des projets spécifiques rythment aussi notre année :

  • Une journée de la coopération : quelle meilleure expérience que de coopérer pour découvrir l’autre !
  • Notre traditionnelle journée de spécialités qui s’inscrit parfaitement dans ce projet.
  • La réalisation d’un patchwork géant réunissant les travaux de couture de tous les enfants de l’école.
  • La dictée du « Chœur » permettant aux enfants de se mobiliser pour aider les enfants de Madagascar à accéder à l’éducation.

Quel pourrait être un symbole plus significatif pour représenter ce que nous sommes que « la maison » ! Notre maison nous révèle à l’autre…

Maison maison 2 maison3

Dès le début de l’année, chaque élève a construit une maison dans laquelle il a placé des objets symboliques de ce qu’il est, de ce qu’il aime, de ce à quoi il rêve.

Cette maison s’enrichit chaque jour des découvertes que l’enfant réalise sur son chemin au sein de l’école et auprès des autres.

Aussi, à la fin de l’année, ces maisons représenteront la richesse de notre école et du chemin parcouru par chacun vers l’altérité.