Article

Les rôles des enseignants aujourd’hui

Depuis un siècle la société est le témoin d’un changement radical pour les professeurs. Nous avons vu l’émergence de ce qu’on peut appeler le « professeur interactif » (Abrahamson). Dernière ce terme on peut désigner un(e) enseignant(e) attentif(ve) à ses élèves et à son environnement de travail. En fait ce professeur d’un nouveau type a progressivement occupé un rôle à la fois dans les écoles et au sein de la profession pour devenir  une sorte « d’artiste de la performance » (Jarvis 2007). Il ou elle n’est plus seulement un transmetteur de savoirs mais est devenu à la fois un organisateur, un faciliteur et un arbitre (Veira 2015).

Les rôles et les stratégies qu’il/elle met en place change d’une discipline à une autre, mais les objectifs restent inexorablement les mêmes : créer l’environnement propice à un enseignement efficace.

En qualité de professeure observatrice, je peux affirmer, sans l’ombre d’un doute, que l’école Eden est, en Suisse, pionnière en la matière. Les professeurs endossent ce rôle dans leur pratique quotidienne. Pour ce qui concerne l’organisation de leur classe, ils doivent être de fin(e)s observateurs(trices) (Dean, 2000). Ils(elles) doivent le plus possible maintenir une forme de contrôle, en tolérant par exemple un certain agencement du mobilier de classe, en renouvelant leurs ressources pédagogiques ou bien en se montrant disponible pour leurs élèves.

Ils n’ont pas l’image d’êtres intouchables auprès des enfants mais plutôt d’acteurs impliqués, engagés auprès des enfants, afin de créer un environnement sécurisant et bienveillant. (Dar, 2015).

classe_webLes enseignant(e)s de l’école Eden sont en permanente interaction avec leurs élèves, dans ou hors les murs de la classe; dans les couloirs, à la cantine ou pendant les récréations. Comme Dar le résume à juste titre, des interactions positives entre étudiant(e)s et professeurs motivent les enfants qui, en retour, manifestent un comportement positif.

Les enseignement(e)s sont peu à peu devenus des organisateurs(trices) de situations d’apprentissages (Tomlinson, 2001). S’ils connaissent bien leurs élèves, ils peuvent avoir un comportement adapté à leurs besoins. Ils ne sont pas seulement là pour aborder les différents chapitres du programme scolaire, ils optimisent des situations d’apprentissages pour tous.

Les professeurs de l’école Eden organisent physiquement leurs classes autour de centres d’intérêts pédagogiques qui incitent les élèves à donner le meilleur d’eux-mêmes. Comme j’ai pu l’observer pendant une leçon de mathématiques, on pouvait voir des enfants travailler en groupes avec le professeur, alors que d’autres résolvaient des problèmes, en sollicitant à la fois des compétences dans le domaine de la langue et en autonomie. Une fois sa classe en place, l’enseignant(e) devient une personne ressource. Il/elle transmet des informations de manière concise et précise de manière à optimiser les conditions d’apprentissages. 

Les stratégies peuvent cependant varier suivant le sujet enseigné. Un exemple : pour éviter une confusion en mathématiques, les professeurs d’Eden débutent leurs leçons en ne donnant qu’une seule consigne. Après la réalisation complète de la tâche demandée, une nouvelle instruction est donnée, et ainsi de suite.

On s’accorde facilement sur le fait que comprendre une leçon dépend beaucoup de la manière dont on en a organisé les étapes. Ce qui est vrai pour une leçon de grammaire l’est moins pour l’enseignement de la lecture (Gipps, 2000). Dans ce cas, les enseignant(s) inscrivent les consignes sur le tableau interactif que les élèves peuvent suivre en travaillant à leur rythme.

L’enseignant(e), aujourd’hui est moins perçu comme un relayeur d’information que comme un facilitateur qui fournit les outils nécessaires à la construction des savoirs. Planifier, anticiper fait partie intégrante de cette démarche (Moyles, 2007) et les professeurs, en tant qu’acteurs, doivent jongler entre un enseignement traditionnel, des activités pertinentes et la motivation des élèves. Par exemple, les leçons de mathématiques à Eden débutent habituellement par des activités où les enfants découvrent eux-mêmes la notion. En lecture ou en grammaire, celle-ci est introduite par les professeurs avant que les enfants la consolide par divers travaux. La présentation des cours peut avoir différentes formes. Pour autant, l’objectif reste identique : on cherche à créer un climat propice aux apprentissages.

Evaluer de façon sommative et formative, joue un rôle également important dans le suivi. Si un(e) enseignant(e) veut s’assurer de la continuité, de la progression dans les leçons du programme, en relation avec les besoins de chacun(e), il doit, de manière systématique, observer et s’adapter en fonction des capacités des élèves (Dean, 2000).

A Eden on évalue leurs travaux, au quotidien, de façon informelle discrète. Les progrès sont ainsi enregistrés en permanence.

Enfin, les professeurs de l’école Eden ont aussi le rôle d’arbitre, de modérateur et d’éducateurs. On peut presque dire qu’ils sont des « travailleurs sociaux » qui accompagnent les enfants dans leur croissance, leur développement. A l’heure actuelle, la profession d’enseignant(e) demande beaucoup d’empathie et elle se doit d’être réceptive à leurs besoins, au regard des matières enseignées. Il faut réguler et arbitrer des enfants entre eux (Audley-Piotrowski, 2015) et démontrer de très bonnes compétences dans la gestion de la classe. Il faut aussi assurer la collaboration et la coopération.

En définitive, le rôle d’arbitre des professeurs d’Eden est essentiel pour créer un environnement de travail serein, dans lequel les enfants seront incités à construire leur savoir et trouver du plaisir dans les apprentissages. Nous l’avons vu, les professeurs doivent porter plusieurs casquettes pendant leur carrière. Ils font régulièrement un retour sur leur pratique pour repenser leur place au sein du système éducatif. Pour cela, l’école leur offre une formation continue tout au long de l’année. Même si c’est le travail de toute une carrière, qui demande de l’engagement, de l’investissement, les enseignant(e) de l’école Eden en mesurent tous l’intérêt.   

  classe-tec_web

Bibliographie

Abrahamson, L., (no date) What is Interactive Teaching available on http://www.bedu.com/interactive.html (viewed on the 22.09.2015)

Audley-Piotrowski, S, Singer, A, & Patterson, M 2015, ‘The role of the teacher in children’s peer relations: Making the invisible hand intentional’, Translational Issues In Psychological Science, 1, 2, pp. 192-200, PsycARTICLES, EBSCOhost,( 21.09. 2015)

Dar, F.R (2015) ‘Rethinking Education- Emerging Roles for Teacher’ Universal Journal of Educational Research, v3 n2 p63-74 2015. 12 pp.

Dean, J. (2000), Improving children’s learning: effective teaching in the primary school, London: Routledge.

Gipps, C., McCallum, B., Hargreaves, E. (2000) What makes a good primary school teacher? Expert Classroom Strategies London : Routledge Falmer

Jarvis, P, (2007) The Theory and Practice of Teaching. London. Routledge.

Moyles, J.R ( 2007) Beginning Teaching: Beginning Learning, Maidenhead : Open University Press.

Tomlinson, C.A (2001) ‘How to Differentiate Instruction in Mixed-Ability Classrooms 2ND EDITION’ Association for Supervision and Curriculum Development   available at: http://westenglish.weebly.com/uploads/3/1/1/3/3113826/differentiated_instruction_tomlison_book.pdf (viewed on the 22.09.2015)

Veira, I. (2015 ) ‘Role of Teachers in the 21st Century’,  Classroom Link Volume 10, Issue 3 Available at http://www.pearsonclassroomlink.com/articles/0910/0910_0502.htm (viewed on 21.09.2015)